Comment l'hypothyroïdie est-elle diagnostiquée?

L'hypothyroïdie peut être diagnostiquée avec un simple test sanguin TSH.

Le test sanguin TSH mesure la quantité d'hormone stimulant thyroïdienne (TSH) dans votre sang.

On estime que de nombreuses personnes ayant une maladie thyroïdienne ne savent même pas qu’elles en sont atteintes. Cela peut être dû au fait que les symptômes se développent lentement et imitent souvent d'autres conditions.

Dans la plupart des cas d’hypothyroïdie, il y a:

  • des niveaux élevés de TSH
  • des niveaux plus faibles d'hormones thyroïdiennes

Les taux d'hormones thyroïdiennes et de TSH peuvent changer tout au long de la vie. Par conséquent ils doivent être vérifiés à partir de l'âge de 35 ans et tous les cinq ans par la suite. Certaines personnes peuvent avoir besoin de tester leurs taux de TSH plus souvent que d'autres. Apprenez-plus.

Niveaux de TSH

Lorsque vous souffrez d'hypothyroïdie, votre taux de TSH sera élevé car votre corps ne peut pas produire suffisamment d'hormones thyroïdiennes, T3 et T4. Lorsque votre glande pituitaire reçoit le signal que votre corps a besoin de plus d'hormones thyroïdiennes, elle produit une surproduction de TSH afin de stimuler votre thyroïde pour qu'elle libère des hormones thyroïdiennes.

Niveaux T4

Parfois, il est nécessaire de tester la quantité de T4 dans votre sang et de rechercher des auto anticorps thyroïdiens pour confirmer le diagnostic. Si la thyroïde semble avoir une forme anormale, un examen thyroïdien ou une échographie peuvent être effectués.

La difficulté d’un diagnostic d’hypothyroïdie

L'hypothyroïdie est assez facile à diagnostiquer grâce à un simple test sanguin TSH; cependant, on estime que jusqu'à 50% des personnes sujet d'une maladie thyroïdienne ne savent même pas qu'elles en sont atteintes. Cela peut être dû au fait que les symptômes se développent lentement et imitent souvent d'autres conditions.

Par exemple, la dépression et la ménopause présentent des symptômes similaires à ceux de l'hypothyroïdie, tels que la fatigue, la prise de poids et l'humeur dépressive.

L’âge et la grossesse peut être des factuers qui confond un diagnostic d'hypothyroïdie. Il est plus fréquent chez les personnes de plus de 50 ans, chez les femmes ayant récemment accouché et durant la ménopause. Les personnes âgées peuvent faussement attribuer leur symptômes à leur âge et les femmes enceintes et les nouvelles mères peuvent attribuer leurs symptômes au stress d'un accouchement imminent ou récent.

Haut de la page